Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 octobre 2011 4 13 /10 /octobre /2011 11:26

Si la vie est si dure c'est peut être par ce que tu n'es pas là, Théo. En même temps tu es mon secret et tu me permets d'avancer.

Mais au fond qu'est-ce qu'un secret ? Est-ce une forme de mensonge étant donné que je n'en parle à personne ? Et qu'est-ce que le mensonge ? "Tout le monde ment." Alors pourquoi pas moi ? Au fond je ne fais de mal à personne...

Et la vie ? Nous ment-elle ? Peut être que nous ne faisons que rêver et que le jour de nôtre mort on se réveillera dans un lit douillet et que nos parents seront penchés sur nous ?

La seule chose en laquelle j'ai confiance, c'est l'écriture, en effet ce n'est pas un sentiment mensonger qu'elle me procure, je me sens bien lorsque je pianote sur le clavier de mon ordinateur en pensant à ce que je peux faire d'un personnage dépressif sur qui le sort s'acharne. Un personnage qui croit bien faire alors qu'il fait le mal absolu. Sauf que rien n'est mal et rien n'est bien. Car le bien et le mal sont subjectifs.

Quoi qu'il en soit, j'attends avec impatience les prochaines vacances, même si on a déjà du boulot pour la rentrée. J'ai aussi hâte que mon frère, celui fait de chair et d'os, rentre à la maison. En attendant ce week-end se fera dans le calme absolu de ma chambre car je devrai réviser, apprendre et connaître mon cours d'histoire sur l'URSS et les USA. D'ailleurs ce cours illustre bien la subjectivité de ce qui est bien ou mal. L'URSS était le bien pour certain, et le mal absolu pour les autres. De même pour le système capitaliste.

Quoi qu'il en soit, je dis vive la liberté d'expression, vive l'écriture, vive l'art. Et oui, l'écriture est un art ! Rien n'est pas beau que l'art, rien n'est plus beau que des mots assemblés pour former des phrases, des textes.

 

 

 

 

 

 

 

La fille aux yeux d'argent.

Partager cet article
Repost0
10 octobre 2011 1 10 /10 /octobre /2011 14:34

Aujourd'hui je peux dire que le moral est bon... enfin si on a le même sens du mot "bon" bien sûr.

Je profite de mon trou entre ma pause de midi qui commence à 13 heure et mon interro de sciences éco à 16 heure, pour t'écrire, te parler. Oui Théo, c'est un besoin. J'espère que je réussirai cet aprem d'autant que j'ai pas dormi à cause d'un devoir maison de mathématiques.

Mais au fond qu'est-ce donc que réussir ? Avoir une note excellante ? Une bonne note ? Au dessus de la moyenne ? Faire mieux que la dernière fois ? Faut-il se satisfaire de soi-même ou bien être exigent ? C'est peut être la question qu'il faut se poser. J'aime me satisfaire de moi-même, même lorsque je sais que j'aurais pu mieux faire. C'est dingue la difficulté que j'ai pour rendre un travail parfait... 

Je révise et en mangeant, comme tous les jours, je redécouvre la série de Loïs et Clark qui m'avait fascinée il y a un peu plus de dix ans. Enfin je termine de redécouvrir... La fin est proche, c'est comme avec un bon livre, on souhaiterai connaître la fin, mais en même temps on n'a pas envie de quitter l'univers et les personnages du roman. J'ai le même sentiment quand j'écris et que je termine une histoire... pour de bon.

Lorsque j'aurais définitivement fini toutes les réécritures de mon projet en cours, je suis sûre que je serai nostalgique... mais ce sera l'aboutissement d'un beau projet. Heureusement, dans un sens, que ce ne soit pas encore terminé. Pour une fois qu'un de mes personnage n'est pas parfait, mais plutôt le contraire ^^, quelqu'un de téméraire, de colérique, de

détruit par le chagrin et la vengeance... et la servitudehttp://roserosae.r.o.pic.centerblog.net/ogrb84o2.jpg.

Et mon discours dérive, encore et toujours alors que je n'ai qu'un message à te faire passer, c'est te signifier à quel point mon amour pour toi est grand. Plus le temps passe et plus cet amour grandi, tu es mon frère, tu es celui qui me permet de faire face à ce monde étrage et effrayant. Tu me protèges des autres qui me veulent du mal et je t'en suis reconnaissante. Théo.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une rose blanche pour nous symboliser, mon frère.

 

 

 

 

 

 

 

 

La fille aux yeux d'argent. 

Partager cet article
Repost0
8 octobre 2011 6 08 /10 /octobre /2011 14:48

Journée et week-end révision en folie... Et oui il faut penser à son avenir, lorsqu'on vit et qu'on veut progresser...

Qui dit vouloir progresser dit aussi bosser grave. Au lycée, à la maison, pour son avenir.

Entre nettoyer les litières des chats, consoler ma mère qui a des problèmes au boulot et réviser des cours on peut dire que la vie d'une jeune fille n'est pas la plus simple du monde.

Et pourtant je ne suis pas seule à réviser, mes chats sont près de moi, l'un est couché sur mon bureau et me regarde lire et écrire, l'autre miaule en attendant que l'autre bouge pour venir jouer avec lui. Moi je n'ai pas le temps. Qu'est-ce donc qu'avoir le temps ? On ne peut "avoir" ce qu'on ne possède pas, personne ne possède le temps, sauf Dieu peut être, mais on part sur d'autre débats trop engagés pour mon si jeune âge.

Moi je suis engagée auprès de Théo, mon frère, mon presque-jumeau. Oui c'est l'adjectif que je trouve le mieux pour le qualifier. Ce n'est pas mon jumeau, mais il aurait pu l'être. Ça peut vous paraître idiot, ça ne l'est pas pour moi. 

En attendant j'apprends la croissance économique et le capital fixe en attendant de faire ma première grosse interro d'éco.

Voilà à quoi sert la vie, à s'occuper et à comprendre le monde. On ne peut trouver la vérité, la vérité stricte n'existe pas, chacun a sa propre vision des choses et rien n'est faux, rien n'est vrai. Sauf la vie peut être.

Oui la vie est réelle, du moins au sens où nous l'entendons.

Après tout il y a toujours des points de vus différents pour chacun.

Nous ne sommes que des âmes en mal d'aventure et de folie, voilà à quoi nous occupons nos week-end à éviter de nous ennuyer en faisant les fous et en s'inventant des jeux pour remplacer ce qu'on fait la semaine.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La fille aux yeux d'argent.

Partager cet article
Repost0
7 octobre 2011 5 07 /10 /octobre /2011 17:44

Quelle est la plus belle chose au monde ? Écrire.

Qu'y-a-t-il de plus important au monde ? Écrire.

http://www.paranormal-info.fr/images/ecriture-automatique2.jpg

L'écriture est la vie, écrire maintient en vie, être passe par l'écriture. Oui, il faut écrire pour être et être pour écrire. Ça peut paraître fou, mais c'est vrai. Il faut écrire. Tout, n'importe quoi, des poèmes, romans, essais, simple petits textes pour rendre hommage à ceux qu'on aime.

Mainteant j'écris pour Théo, ce soir j'écrirai pour les personnages de mon roman, demain j'écrirai pour mon amoureux et lundi pour mon prof d'éco car je serai en plein contrôle.

L'écriture n'est pas seulement un outil d'expression, c'est un art. Rien n'est plus beau que l'art.

 

Vive l'art, vive l'écriture ! 

 

 

 

 

 

 

La fille aux yeux d'argent.

Partager cet article
Repost0
7 octobre 2011 5 07 /10 /octobre /2011 17:10

J'ai donné un nom à mon frère. Le nom que j'entends à présent lorsque je pense à lui. Il s'appela Théo. Être de lumière et de beauté, il porte le nom des dieux alors qu'il les a rejoint sans vraiment avoir vécu.

Oui Théo, toi assis sur un nuage au plus haut des cieux, tu es mon frère et tu m'attends, tu attends que je puisse te raconter ma vie sur Terre, tu attends et tu me soutiens, dans les épreuves de la vie.

Pas plus tard que ce matin, tu m'as aidé, soutenue lorsque j'étais seule, pour ne pas me morfondre.

La vie est ce qu'elle est et je profite de cette période pour souligner encore plus mon amour pour ton, mon frère, Théo.

 

A tous ceux qui pensent que la vie n'est qu'un long fleuve tranquille ! Ils se trompe, la vie est un torrent glacé rempli de remous, tourbillons et autre méandres. Bien sur, à certains endroit ce torrent se calme, on aurait plus l'impression d'une petite rivière agitée, mais jamais, au grand jamais, la vie ne sera un long fleuve tranquille.

 

 

Je sais, il ne faut jamais dire "jamais". Pourquoi avoir inventer le terme ? C'est vrai que la notion de jamais n'est peut être pas réelle, pas plus que la notion de toujours. Je pensais avoir perdu Théo à jamais et je le retrouve, en moi-même dans mon corps et dans mon âme. Et je le retrouverai dans l'après-vie.

 

 

                                                              http://centerloup.c.e.pic.centerblog.net/o/90034776.jpg  

Cette flamme brille pour toi mon frère, tant qu'elle brille mon amour pour toi reste intact.

 

 

 

 

 

La fille aux yeux d'argent.                                 

Partager cet article
Repost0
7 octobre 2011 5 07 /10 /octobre /2011 16:46

Donc voilà, petite présentation, je suis La fille aux yeux d'argent, je fais part ici de mes états d'âmes et de ma recherche de moi-même .En particulier par rapport aux autres et au passé.

L'histoire est simple, j'ai un frère. Oh comme c'est original vous allez me dire, mais le mien est mort, avant de naitre, juste avant que ma mère ne soit enceinte de moi. Etrangement je pense à lui, à ce qui se serait passé s'il avait été là, il doit avoir une certaine influence sur moi, tout comme dans le film Un secret avec Patrick Bruel. L'enfant qui sait qu'il a un frère. Entre autre c'est à lui que je m'adresse, à ce frère que je n'ai pas connu.

Vous devez penser que je suis une fille unique qui se fabrique un ainé pour "voir" comment ça fait, rassurer vous j'ai un frère et une soeur plus âgés et ils m'ont, tout comme ma mère, confirmé l'existence de mon frère.

Cela peut paraître morbide, mais je lui parle et je l'imagine à mes côté. Non il vient me voir.

Ici je vais consigner ce que je pense, parler de ce qui m'est cher, comme dans un journal intime et en adressant le tout à mon frère, et à vous, chers lecteurs.

 

 

 

 

 

 

 

La fille aux yeux d'argent.

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : la-fille-aux-yeux-d-argent
  • : Errance d'une fille cherchant un chemin sur cette Terre pleine de remous.
  • Contact

Recherche