Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 octobre 2012 5 05 /10 /octobre /2012 13:42

... faire ce qui n'a jamais été fait, raconter ce qui n'a jamais été raconté.

Tout le monde se pose la question, du moins toutes les personnes qui touchent un tant soit peu à l'art. La question est : est-ce encore possible.

On dit souvent que rien est impossible, Mark Twain disait : "ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait", donc il suffirait de ne pas se poser de question, de se laisser aller.

On n'arrivera jamais au moment ou tout aura été fait, tout aura été découvert, c'est impossible, on ne peut pas être omniscient, pas dans le monde réel du moins. On a tous quelque chose à apporter au monde. Aux gens.

Déjà au moyen-age on pensait qu'on arrivait "au bout" des inventions, et pourtant on a inventé plein de chose entre temps, découvert Amérique, la bombe atomique et même l'informatique. De même pour l'art, la Joconde a déjà été peinte, mais ça ne nous empêche pas de créer autre chose. Le fait qu'il y ait beaucoup de peintures, de livres, de films, rend la tache plus difficile qu'il y a un millénaire. Mais ça ne retire pas le génie de Léonard de Vinci lorsqu'il a peint sa joconde, ou celui de Tolkien lorsqu'il a créé son monde avec les anneaux et les hobbits. Il suffit juste d'avoir une idée lumineuse, et souvent elle nous vient sans crier gare.

On peut vouloir réécrire ce qui a été écrit, le cuisiner à notre sauce, comme les remake de films, mais il faut savoir faire du neuf, car c'est plus compliqué (même si parfois les remake c'est sympa).

 

En fait c'est toute la problématique d'un scientifique, artiste, chercheur, créateur, artisan. Toutes les personnes qui veulent être originale.

Comment créer ce qui n'a jamais été créé, faire ce qui n'a jamais été fait, écrire ce qui n'a jamais été écrit, peindre ce qui n'a jamais été peint. Penser à ce que personne n'a jamais pensé.

Rien est impossible, il faut juste noter ses idées et les essayer, ne pas se décourager.

 

 

 

La fille aux yeux d'argent.

Partager cet article
Repost0
3 octobre 2012 3 03 /10 /octobre /2012 16:06

Vous ne le savez peut être pas, mais j'étudie l'histoire. Les gens pensent que ça ne sert à rien, qu'on finira chômeur, peut être que oui, peut être que non, de nos jours personne n'est à l'abri. Le fait est que ces études nous aident à comprendre le passé, car nous ne sommes que le produit du passé.

 

Ce que je veux souligner aujourd'hui, c'est que les choses n'ont pas tellement changées en 500 ans. Autrefois il y avait la société d'Ancien Régime avec les trois ordres, la noblesse, le clergé et le Tiers-Etat. Le Tiers-Etat est fragmenté entre les paysans très pauvres, et les marchands qui s'enrichissent pendant le XVe-XVIe siècle.ces marchands deviennent des bourgeois, dont la royauté se sert pour s'enrichir.

La grande différence entre cette époque et la nôtre, c'est le travail. Qu'elle honte sous l'Ancien Régime de travailler ! C'est réservé au Tiers-Etats voyons, au peuple. Un noble pouvait perdre ses quartiers de noblesse s'il était prit à travailler !

De nos jours c'est tout le contraire, c'est la honte de ne pas travailler, et un privilège d'avoir un emploi (chômage oblige). Un chômeur est considéré à tort comme un fainéant, ce qui est faux la plupart du temps.

 

Bien sûr aujourd'hui nous avons la liberté d'expression, la liberté de mouvement, de penser (demandez à Florent Pagny), on a des droits comme le droit de vote, d'aller à l'école, de se soigner. Mais qui en use vraiment ? Qui s'exprime et ose affirmer ses idées ? Soit les gens ne savent pas le faire et finissent en justice parce qu'ils ont usés d'insultes, et ceux qui le savent n'agissent pas. Le droit de vote ? Combien y-a-t-il d'abstention en France ? Aux États-Unis ? Des gens se sont battus pour pouvoir voter, et nous on y a droit, mais on ne l'utilise pas. On a des droits, des libertés, mais très peu les utilisent, nous restons des montons sous la coupe de la classe dominante, comme avant. Celle-ci a juste changé, ce ne sont plus les nobles les dominants, mais les grands industriels.

 

Par rapport au système-monde, on y retrouve le schéma de la société d'Ancien Régime adaptée au monde (excepté le clergé). Il y a les nobles ; les pays de la Triade (Japon, USA, UE) nous sommes un peu la noblesse d'épée de l'époque, on a des armées puissante, pas beaucoup d'argent (surtout avec la crise, je rappelle que les états sont endetté, voire sur-endettés), mais on exploite les autres de sorte à avoir un niveau de vie élevé. Il y a les bourgeois, les NPI, BRICS, pays en développement, c'est grâce à eu qu'on reste développé, qu'on a nos télés, ordinateurs, tablettes et autres Iphone, et enfin le tout petit Tiers-État, les pays du Tiers-monde (expression inspirée de la première) en particulier les PMA d'Afrique.

 

Autre parallélisme, au XVIe siècle naît un moyen de communication révolutionnaire : l'imprimerie. C'est grâce à l'imprimerie que des idées comme celles de la Réforme protestante se sont diffusées en Europe. En Allemagne par exemple, les instruits, ceux qui savaient lire et qui aimaient lire, avaient souvent un atelier d'imprimerie chez eux.

Nous avons nos ordinateurs et internet, la diffusion à grande échelle de l'information au niveau mondial qui a révolutionner nos vies. Eux avaient l'imprimerie qui a permis de diffuser des livres, des articles, des textes à grande échelle dans une région, un pays voire l'Europe entière.

 

Les analogies sont multiples. On trouve des similitudes partout.

 

 

 

 

La fille aux yeux d'argent.

Partager cet article
Repost0
24 septembre 2012 1 24 /09 /septembre /2012 23:02

C'est une valeur tellement simple, tellement représentée. Il faut dire la vérité sur ses sentiments, sur ce qu'on a vécu, et pourtant.

Comme le dit si bien le Dr House "Tout le monde ment." Oui, les gens mentent comme ils respirent, que ce soient les politiciens, les avocats, les profs et mêmes les gens les plus proches de nous. Prenons des parents dans le cas d'un secret de famille.

On dit que toute vérité n'est pas bonne à dire, mais les faux semblants, les mensonges, étouffent aussi. Quand on exclu quelqu'un, quand on ne cesse de lui faire des reproches dans le dos.

La question est, que doit-on faire ? Que doit-on faire face à un mensonge, doit-on toujours être honnête ? Dire aux autres, aux concernés ce qu'il se passe ? Faut-il, lorsqu'on a conscience de l'existence d'un mensonge, enquêter pour savoir de quoi il en retourne ?

On dit qu'un ignorant est heureux parce qu'il ne sait rien, il n'a pas peur de la mort car il ignore son existence, il se sent bien car tout est beau et gentil. Est-ce donc mieux de vivre dans l'ignorance ? Mais est-ce une vie de se leurrer pendant toute son existence ?

 

Tout le monde ment, c'est une certitude, mais comment réagir face au mensonge ? Personne n'a de recette miracle. C'est troublant, lourd à porter et on n'a qu'une seule envie, y mettre fin, mettre fin au mensonge, à l'ignorance, tout en voulant en rester éloigné, rester éloigné de la vérité pour se protéger. Comme face à toutes les décision de la vie on est désemparés, car personne ne nous a offert ce cadeau avec un mode d'emploi.

 

 

La fille aux yeux d'argent.

Partager cet article
Repost0
22 septembre 2012 6 22 /09 /septembre /2012 20:33

Ce titre est ironique, bien entendu. J'ai vu hier ce qu'elle proposait ; interdire le port du voile et de la kippa dans les lieux publics, jusque dans la rue. Une nouvelle manière de pointer du doigt les étrangers, les non-chrétiens, comme lors de la polémique sur la viande hallal. On ne désigne pas seulement les musulmans, mais aussi, à nouveau peut être, les juifs. On dit que l'antisémitisme est de retour en France, il va de pair avec l'islamophobie.

 

Il faut se protéger de l'intégrisme, de l'intégrisme provenant de n'importe qu'elle religion. Comme disait Voltaire, le fanatisme est une maladie. La maladie des gens trop ancrés dans leur religion. Il y en a aussi bien chez les chrétiens que chez les juifs ou les musulmans. Ce sont ceux qui tuent, posent des bombes, jouent aux kamikaze au nom de leur dieu. 

 

Le problème c'est que pour beaucoup, intégrisme et islam vont de pair, on confond les musulmans et les islamistes. Tout cela va mal se finir, j'en suis sûre.

Marine Le Pen veut brider la liberté de culte d'une partie de la population, honnêtement je n'aimerait pas porter le voile, mais celle qui le portent ont le droit de le faire, de même pour la kippa, c'est une liberté comme celle de porter une croix autour du coup, de porter un T-shirt montrant son chanteur préféré. Bientôt on nous fera tous porter un uniforme, on définira une coupe de cheveux réglementaire et on nous coupera toute liberté. Interdisons alors aussi aux bonnes soeurs de se balader dans leurs vêtements, elles portent aussi une sorte de voile après tout et montrent leur appartenance religieuse.

 

Dans un pays en pleine crise économique, qui compte plusieurs miliers de chomeurs, des jeunes qui sont à la rue, qui trainent et tournent mal, qui sont en échec scolaire, n'y a-t-il pas plus important à penser ? Il n'y a aucun doute, ce n'est qu'un éclat de plus pour diviser les français, les habitants de ceux pays toute origine confondue.

Partager cet article
Repost0
10 septembre 2012 1 10 /09 /septembre /2012 23:35

C'est triste à dire, et peut être un peu pessimiste, mais voilà ce que nous sommes, les membres de notre générations. Pour les moins pires je dois le dire.

Nous ne sommes plus que des moutons apeurés des réactions des autres, près à tout pour suivre le moule imposé par les marques, la télé ou même tout simplement nos amis.

 

La plupart des gens cherchent ce qui est dit, à l'affût de la moindre actualité pour la commenté, et ce sont peut être les gens qui réfléchissent le plus actuellement qui font ça. Je cherche à devenir journaliste, mais je ne vois pas que la Terre est peuplée de journaliste. Tous là voulant savoir tout sur tout le monde. Ce ne sont pas les pire, ceux qui commentent... je dis ça mais j'en fais partie, mais il y a la catégorie de gens qui ne fait rien, qui reste là passif et ne comprend rien à l'actualité. Des gens pour qui "inflation" signifie forcément baisse du pouvoir d'achat et que les médias arrivent à manipuler à leur guise.

 

Les commentateurs eux comprennent un minimum, mais ça reste un minimum, dans un monde où tout est normalisé, où on doit se plier au moule. Les commentateurs, peuvent aider les gens à comprendre l'infos. Mais pour cela il faut s'y intéresser, êtes-vous déjà entrés dans une cour de lycée ? Lesquels d'entre eux lisent le journal ? Pour eu l'actu, c'est ce qui s'est passé dans le dernier épisode de Secret Story ou la grosse gaffe de Justin Bieber lors de son dernier concert. Ca reste de l'info, pas la même que celui qui entre à Science-Pô. Ca s'appelle la culture populaire, autrefois c'était la mine et le bar, de nos jours c'est internet et la télé. On n'est plus du temps de Zola ou les jeunes travaillent au point de ne pas pouvoir réfléchir. Nous somme sur-informés, mais mal informés.

 

Je vais vous dire ; il n'y a pas de vrais combat dans ce début de siècle. Soit il y a des chômeurs qui râlent, des jeunes qui brûlent des voitures, à chacun sa révolte. Mais ils se trompent d'ennemis. L'ennemi ce sont les dirigeant, comme toujours, mais qui sont les dirigeants ? Au Moyen-Âge c'étaient le Roi et ses Seigneurs, au XVIIIe siècle l'Etat et ce jusqu'à l'avènement du capitalisme pur et du où l'Etat a laissé ça place aux grands PDG, aux grands directeurs, aux banquiers. Brefs aux gens qui possèdent de l'argent et qui contrôlent l'information. Autrefois les seigneurs possédaient l'info, puis l'Etat, maintenant ce sont les grands directeurs d'entreprise. Ceux qui estiment avoir réussis, comme dans le modèle américain, ou encore ceux qui n'ont jamais connu la pauvreté. Ces gens possèdent les grands groupes et entreprises du CAC 40  et qui possèdent bien souvent aussi une chaîne de télé, un ou plusieurs journaux, radio ou site internet. 

 

Les gens qui détiennent l'info n'ont pas pour intérêt de nous la dévoiler, et nous, pauvres citoyens modèles, nous pensons tout savoir. Nous sommes quasiment certain qu'il n'y a plus de censure, non plus celle qu'on a connu sous l'Etat Français de Vichy ou l'info était strictement contrôlée (sinon demain je verrai la gestapo frapper chez moi ^^), mais en pratiquant la désinformation.

 

Il y en a peu des gens qui veulent agir contre cette tyrannie, et qui le peut vraiment ? Une association peut être ? On nous traiterait sans doute de communiste tandis que nous on vous traiterait de faschiste. Personne n'agit, car tout le monde pense vivre dans un monde ou tout va bien. Comme Candide qui vivait dans les meilleur des mondes possible. Mais on peut ensemble faire que ce monde soit encore meilleur non ?

 

Les gens n'agissent pas car ils sont esclaves des moules créés par l'information donnés par ces grands groupe de médias. Ceux qui n'y entrent pas sont mis de côtés, traités d'aliénés, regardés de travers voire insultés. On doit à tout prix être beau, mince, musclé, faire du sport, manger 5 fruits et légumes et regarder Secret Story pour se faire des amis, sinon on passe pour un fou, un obèse, quelqu'un qui n'a pas de goût ou qui se nourrit mal.

Et après on ose critiquer les dictatures totalitaires du XXe siècle. En quoi sommes-nous si différend ? Soit il n'y a pas de chambres à gaz qui nous attendent au bout, mais l'indifférence n'est-elle pas plus douloureuse que la haine ?

 

Il faut cesser d'agir et de vivre en mouton, en chien errant qui attend une caresse d'un passant. Il faut arrêter de se plaindre, d'attendre que d'autre prennent les décisions pour nous. Les politiciens sont impuissant, nous sommes les seuls maîtres de notre destin.

 

 

 

 

 

La fille aux yeux d'argent.

Partager cet article
Repost0
29 août 2012 3 29 /08 /août /2012 11:05

http://blog.infogones.com/wp-content/uploads/2012/08/fou.gif

 

Vous connaissez les 12 travaux d'Asterix ? L'un des travail est de retrouver un formulaire dans la maison qui rend fou. Ils vont à tel bureau qui les envoie à l'autre bout de la maison pour chercher un papier, on les renvoie encore à l'entrée, puis ailleurs et ainsi de suite.

Je vous assure que l'administration est à peine parodiée dans ce dessin animé. Hier je suis allée m'inscrire à la fac, d'une j'avais oublié la moitié des papiers à la maison, donc on a du y retourner, mais en plus les explications données sur les sécu étudiantes sont contradictoires, les uns disent qu'il faut de toute façon s'y inscrire, les autres que comme je suis ayant droit de moins de 20 ans chez ma mère, j'en ai pas besoin.

C'est à nous rendre fous, comme dans les 12 travaux d'Astérix...

 

 

 

 

La fille aux yeux d'argent.

Partager cet article
Repost0
17 août 2012 5 17 /08 /août /2012 23:43

Une honte pour un pays européen qui se dit sorti de la dictature du socialisme soviétique !! C'est une entrave à la liberté d'expression. Qu'elles aient une amende pour avoir troublé l'ordre public, soit, mais enfermer dans des camps, dont on sait tous qu'ils sont hérités des Goulags, pour avoir chanté une prière punk c'est un peu beaucoup.

Certains pensent qu'elles ont eu ce qu'elle méritent, j'ai même lu quelque part un commentaire disant que Poutine devrait "venir nettoyer les banlieues françaises".

 

Il ne faut pas croire que j'approuve totalement, je comprends le fait qu'elles se battent contre un régime, après le chanter dans une église c'est aller un peu loin, mais il faut savoir se faire entendre pour qu'un message aussi important passe. J'ai entendu quelque part que la liberté d'expression n'est pas utilisée par ceux qui en disposent. Quand on a le droit de critiquer, on est sage, mais c'est quand on ne l'a pas qu'on se sent privé d'une liberté importante qui est de pouvoir dire ce que l'on pense. Ce sont ceux qui n'ont pas cette liberté qui veulent l'avoir, car ils sont plus de messages à faire passer que certains autres, les soit-disant "bon français" qui pensent qu'il est légitime d'enfermer des jeunes femmes dans un camps de travail pendant deux ans pour s'être moqué du gouvernement et de la religion.

 

Ces "bons-français" qui votent Le Pen en disant que les étrangers sont la cause de la crise (comme Hitler dans les années 30 avec les juifs), à chaque crise son bouc-emissaire.

Tous ces "bons-français" qui ne bougeraient pas d'un cil pour aider le voisin quand il en a vraiment besoin. J'ai côtoyé ces gens des beaux quartiers, ceux qui se croient mieux que les autres, mais qui, sais leur argent perdent tout : dignité, amis, vie sociale. Car leurs "amis" ne se soucient que du statut social des autres.

Vous les "bons français", ceux qui habitent Neuilly, ou encore les riches campagnes sud-alsaciennes et qui travaillez en suisse ou dans une grande entreprise. Vous qui n'avez vu les HLM que dans les journaux locaux, ou à la télé, vous qui gagnez plus de quatre fois le smic et qui avez un statut social a préservez. Vous pensez bien sûr que la Russie a bien fait de punir ces jeunes femmes. Vous êtes outrés à l'idée que ça puisse arriver, qu'on puisse critiquer un homme de pouvoir, d'un pouvoir sans doute pas aussi légitime qu'en France, dans un pays où les mafias régissent tout et ou les présidents gouvernent, de près ou de loin, à vie.

Quant on n'a pas vu la misère, tant qu'on ne prend pas conscience que tout le monde n'a pas la même chance que nous, on n'a pas le droit de juger.

 

En tant qu'écrivain en herbe, de future étudiante en histoire et d'aspirante journaliste, la liberté d'expression est le droit le plus fondamentale d'une démocratie, l'une des premières liberté à publier en première page d'une Constitution de pays démocratique. S'il n'y a pas de liberté d'expression, il n'y a pas de démocratie.

 

A mon avis, tout cela prouve que la Russie n'est pas sortie de la dictature, ça on le savait déjà, mais ils sont bien loin d'en sortir, le constat est bien triste. Ce n'est plus l'époque Stalinienne, mais on n'en est pas si loin. En plus de vingt ans depuis la chute du mur, il n'y a presque pas eu d'évolution.

 

 

 

 

La fille aux yeux d'argent.

Partager cet article
Repost0
10 août 2012 5 10 /08 /août /2012 23:37

http://images.allocine.fr/r_160_240/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/83/19/35/20158079.jpg

 

Je suis allée voir le dernier Spider-Man, vous savez le remake de ce film qui date d'y a dix ans et dont il y a eu une suite. A croire que Hollywood n'a plus d'idée...

Le film en soi n'est pas nul ni ennuyant à mourir, ce n'est simplement rien de nouveau...

 

L'histoire change par rapport à l'autre film (il n'y aurait pas d'intérêt sinon), car elle débute dans l'enfance de Peter et on découvre que c'est son père qui a développé l'idée d'araignée transgénique (qui piquera notre héros pour qu'il ait ses pouvoirs). En outre, l'amoureuse de Peter n'est pas Marie-Jane Watson, la belle rousse qui faisait rougir notre héros, mais Gwen Stacy. D'après ce que je sais, c'est la Lana Lang de Spider-Man (oui j'aime les rapprochements avec Superman, même si ce n'est pas le même éditeur de Comics).

 

Le film raconte en gros, Spider-Man avant Spider-Man, (une sorte de smallville version Spider-Man) puisqu'il ne devient le héros que vers la fin du film. Peter passe pour un gamin pleins de tiques, borné, que cherche à tout prix à se venger et qui s'en fiche du sort des autres. J'ai revu le film de 2002, Peter n'est pas comme ça, pas autant du moins. Il cherche à venger son oncle, mais c'est tourné en noble cause, pour aider les gens, pour que ça n'arrive pas à d'autres. Dans ce film on voit un jeune homme désespéré, près à tout pour retrouver l'assassin de son oncle et qui s'en fiche du sort des autres... (si il sauve un gamin une fois...)

Ensuite je trouve que Gwen apprend son secret beaucoup trop vite, Peter est un gamin réservé, pas quelqu'un qui se confie... sur ce genre de chose... à sa petite amie... Généralement, les héros se cachent.

Le personnage d'Harry Osborn n'apparaît pas non plus dans le film, Peter est très isolé.

 

Ce que je trouve dommage, c'est qu'on ne retrouve pas dans le film, l'image du super héros en général. Ce sont toujours des gens altruistes, près à tout pour les autres et qui ne cèdent pas à leurs émotions personnelles. Ils aident les autres vraiment et ne se donnent pas d'excuse, Peter prétend aider, mais il n'arrête les criminels que par vengeance. Pour moi, le symbole d'un héros est l'espoir qu'il apporte dans le film, l'espoir qu'on ait plus à regarder derrière soi quand on marche dans la rue la nuit, qu'aucune bombe nucléaire ne risque d'exploser au dessus de nos tête, puisqu'il est là. Qui redonne foi en l'avenir. Ce Peter Parker est tout le contraire, d'après mon ressenti.

 

RENDEZ-NOUS NOS SUPER HEROS !!!

 

 

 

 

 

LA fille aux yeux d'argent.

Partager cet article
Repost0
4 août 2012 6 04 /08 /août /2012 22:32

http://www.kamaxx.com/jdlf/img/photos/10_1.jpg

 

On a tous grandi avec l'image du fort mythique du jeu télé qui passe tous les étés. Un grand rendez-vous familiale depuis vingt-deux ans. Tous les ans, des célébrités affrontent les défis du fort lancés par le Père Fouras pour récupérer de précieux Boyards qui, une fois convertis en euros, reviennent à une association.

 

Tout le monde connaît le fort, d'ailleurs, l'émission a été adaptée à l'étranger, comme en Belgique ou même aux États-Unis. On s'est tous marrés en regardant des célébrités trembler face à des mygales, ou se ramasser des gamelles sur le tapis roulant. On reconnais tous La Boule, le Père Fouras, Passe-partout et Passe-temps.

 

On connait un peu moins l'Histoire du fort. Il a en effet été construit au début du XIXe siècle pour protéger l'arsenal de Rochefort sous le Premier Empire. La construction fut suspendue en 1809, c'est le retour des tensions avec le Royaume-Uni sous la Monarchie de Juillet, pour qu'on reprenne la construction du fort. Le fort n'aura jamais une grande utilité militaire et sera recyclé en prison pendant la guerre de 1870, puis pendant la Commune de Paris. Le fort sera ensuite abandonné, peu avant la Première Guerre Mondiale avant d'être revendu aux enchères pendant les années 60.

Aujourd'hui, pour beaucoup de monde, Fort Boyard est un symbole français du jeu télévisé, que tout le monde a au moins une fois regardé.

 

Personnellement, je retrouve avec plaisir chaque année tous ces personnages, l'ambiance et les fous-rires du fort. Ça me donne l'impression de retomber en enfance, comme quand je retrouve les premier dessins animés ou les premières chansons qui ont bercés mes première années.

 

 

 

La fille aux yeux d'argent.

Partager cet article
Repost0
3 août 2012 5 03 /08 /août /2012 23:31

http://www.ac-grenoble.fr/college/jmace.plv/archives/rayonnage-d-archives-t-000048077-4.jpg

 

On ne peut imaginer ce que cachent les archives. De véritables trésors ! Rien qu'une petite ville de vingt mille habitants possède de magnifiques papiers datant, pour les plus vieux, de la fin du XVIIIe siècle. Des photos de classes du début du XXe aux tableaux représentant la ville en passant par actes de naissances, de décès, de propriété, certains papiers étant même rédigés en allemand (puisque je vis en Alsace) comme des papier datant d'avant la Première Guerre, ou de pendant la Seconde, ces derniers n'ont d'ailleurs pas été épluchés...

 

On a toujours dans nos esprit l'image des préjugés, les clichés des archives, les énormes salles remplies de livres ou de cartons sur d'énormes étagères. C'est un peu ça, mais ces étagère renfermes toute notre Histoire, l'Histoire d'une ville, des gens qui l'ont faites, qui ont participé à son développement. On parle à quelqu'un des archives, ces personnes nous disent "ah ouais" l'air de dire "il y a mieux", mais les trésors que ces murs renferment ne sont même pas imaginés par le commun des mortels, et pourtant, tout le monde y a accès.

 

Les archives font partie de nôtre patrimoine, et je ne vous dit pas avec quel plaisir j'ai découvert des photos de rues, de bâtiments, datant de la fin du XIXe ou du début du XXe. C'est à la fois étrange et magnifique, j'ai dû avoir un regard émerveillé à cet instant.

C'est une mine d'informations, et chaque information a sa valeur.

 

 

 

La fille aux yeux d'argent.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : la-fille-aux-yeux-d-argent
  • : Errance d'une fille cherchant un chemin sur cette Terre pleine de remous.
  • Contact

Recherche